Accueil Les déchets Déchets non métalliques

Déchets non métalliques

Les pneumatiques usagés et déchets de caoutchouc

Les pneumatiques usagés (400 000 t/an) représentent 90 % de la production des déchets contenant du caoutchouc.
Ces pneumatiques usagés sont depuis quelques années gérés dans le cadre de la responsabilité élargie des producteurs (REP) : les entreprises qui mettent les pneumatiques neufs sur le marché français supportent les frais de l’organisation de l’élimination des pneumatiques après usage. A cette fin, des éco-organismes ont été agréés par le législateur : pour la métropole, Aliapur, GIE France-Recyclage et COPREC.

Les professionnels de l’automobile contractualisent avec ces éco-organismes afin qu’ils puissent faire collecter les déchets par les entreprises sélectionnées par ces éco-organismes.

L’observatoire de la filière pneus usagés rend compte annuellement des modes de valorisation actuellement utilisés (rechapage, granulats, valorisation énergétique, …) : édition ADEME pneumatiques - données 2012

L’Association Recyvalor assure progressivement la résorption des stocks historiques de pneumatiques usagés (80 000 tonnes sur 61 sites) : http://www.recyvalor.fr

Les autres déchets contenant du caoutchouc peuvent s’orienter vers les mêmes filières de valorisation.

Des membres du pôle de compétitivité ELASTOPOLE (régions Centre, Auvergne, Pays de la Loire et Ile-de- France) développent des projets visant la réutilisation des déchets de production de caoutchouc.


Liens